Comment traiter des feuilles moulées par injection ?

Matériau – Utilisation – Fabrication

Avec le moulage par injection des feuilles, on obtient des pièces en matière plastique, qui sont utilisées dans les domaines les plus diversifiés. À première vue, ces composants n’ont plus grand-chose en commun avec les feuilles d’origine, car leur forme, épaisseur de matériau et solidité subissent des changements lors du moulage par injection.

Méthode, matériau et domaines d'application des feuilles moulées par injection :

Pour une meilleure compréhension, nous vous expliquons de manière simplifiée la méthode du moulage par injection des feuilles. D’abord, on choisit un matériau, qui grâce à ses propriétés, sera le mieux adapté aux conditions d’utilisation futures. L'étape suivante consiste à l’impression qui plus tard sera décisive en termes d’optique. Les feuilles sont découpées en fonction du moule et moulées par injection (moulage par injection), ce qui donne naissance à des pièces en matière plastique, qui correspondent exactement à leur application. Dans le secteur automobile, cela concerne par exemple les consoles centrales, les baguettes enjoliveuses, les disques tachygraphes, les emblèmes ou les écrans. La raison de l’expansion est simple.


Les pièces en matière plastique ainsi fabriquées de manière relativement rapide, flexible et peu coûteuse peuvent être imprimées quelle que soit la variante optique. Si vous jetez un coup d'œil dans l’habitacle des véhicules actuels, vous verrez des baguettes enjoliveuses et des consoles centrales imitation bois ou carbone à s’y tromper. Ce sont toutes des feuilles moulées par injection, proposées dans des designs très diversifiés, suivant la demande du client, par exemple avec un aspect haute brillance, carbone, chrome ou métal, en tant que décors métal ou bois dans des coloris lumineux. Les possibilités d'utilisation sont aussi variées que les variantes de design. Les feuilles utilisées sont principalement en polycarbonate, polypropylène, acrylique, PET-G ou en polyester.

Traitement de feuilles surmoulées :

La découpe des feuilles est effectuée en fonction de la quantité de production et de la précision dans les détails grâce à l’estampage, le laser ou le traceur couteau. L’estampage marque des points grâce à la vitesse élevée et s’avère donc très rentable pour de moyennes et grandes séries. En revanche, la production de petites séries n’est pas rentable en raison de la fabrication de formes de découpe. Pour les feuilles imprimées qui doivent être découpées avec précision pour ensuite s’ajuster parfaitement aux zones adjacentes, l’estampe manque souvent de précision. Les couteaux s’émoussent avec le temps et la qualité de découpe diminue. Des coûts inhérents au changement d'outils et aux temps d’arrêt sont inévitables.

 

La découpe au laser marque des points en matière de précision. Étant donné que les feuilles moulées par injection sont souvent imprimées, une caméra est nécessaire pour la fabrication. La position du matériau est déterminée par des marques de référence, ce qui permet de réaliser une découpe exacte le long des contours d’impression. Grâce à la découpe au laser sans contact, il n’est pas nécessaire de fixer le matériau. Le contour de la pièce peut être adapté de manière simple et flexible. La réalisation rentable de petites séries ou des fabrications individuelles est également possible.

Avez-vous des questions ? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

Ou bien appelez-nous pour une consultation personnalisée !


+33 3 21 11 07 70

+49 4131 9697 500

 
© 1994 -2022 eurolaser GmbH. Tous droits réservés.


Cookie settings