Des trucs et des astuces pour la marquage des films plastiques

Matériau – Emploi – Traitement

Le marquage des films plastiques fait partie des applications les plus connues. Suivant leur destination, ils sont unis ou structurés, mats ou brillants, réfléchissants, transparents, translucides ou même fluorescents et miroitants. Comme le marquage est souvent destiné à une utilisation extérieure, il est généralement indispensable qu'il soit résistant aux UV et aus intempéries. Les films plastiques eux-mêmes, mais aussi la couche de colle et la couleur de l'impression doivent satisfaire à ces exigences.

Les films dans le segment de l'étiquette
Les films dans le segment de l'étiquette

Matériau et utilisation des films imprimables :

Pour cette raison, les films destinés à être imprimés sont généralement en PVC. On distringue en général entre le PVC-U (unplasticized) dit dur et le PVC-P (plasticized) dit souple, ce dernier présentant une certaine élasticité par l'adjonction de plastifiants. Cette matière synthétique est de plus en plus employée dans l'industrie publicitaire pour fabriquer des films de décoration et de marquage. On trouve les films de marquage par exemple dans les vitrines, comme tatouage des murs, comme brise-vue, comme signalisation ou encore pour le marquage publicitaire de véhicules. Au sens le plus large, on trouve aussi dans ce segment les films qui servent de patron en peinture, comme par exemple dans le cas de la peinture des avions.

Traitement des films imprimables :

Le film de découpe par laser et / ou un couteau
Le film de découpe par laser et / ou un couteau

La découpe des films de marquage est très fréquemment réalisée par des tables de découpe à traceur avec emploi de molettes par exemple. L'avantage réside dans un traitement relativement avantageux et souple. Différents logos, libellés et formes peuvent être découpés très rapidement. Les systèmes laser CO2 se prêtent également pour la découpe de ces films. Contrairement aux molettes de découpe, le laser n'est soumis à aucune usure. Toutefois, l'emploi du laser doit prendre en compte le matériau dont est fait le film. En effet, si le PVC peut être coupé au laser, ce traitement thermique génère de l'acide chlorhydrique et des gaz nocifs. Par conséquent, pour protéger le système laser contre la corrosion, et pour assure la sécurité du conducteur de la machine, nous déconseillons la découpe du PVC au laser. Mais nous proposons des systèmes sur lesquels il est possible d'installer des molettes de coupe parallèlement au laser, ceci afin d'assurer la plus grande flexibilité dans l'emploi des matériaux.

Système de détection par caméra pour la découpe exacte des films plastiques imprimés
Système de détection par caméra pour la découpe exacte des films plastiques imprimés

Pour découper des films imprimés, il est préférable que l'installation de découpe soit équipée d'un système de détection par caméra. Lors de l'impression, des repères sont imprimés entre les différents motifs, et ces repères sont détectés par une caméra CCD. Installée directement sur la tête de découpe, elle scrute la matière dès le début du processus pour détecter ces repères. Le logiciel qui lui est connecté calcule alors la position exacte de la feuille et compense automatiquement d'éventuels écarts d'impression. Les découpes sont ainsi réalisées de manière rigoureusement précise le long du contour d'impression. Les outils de poinçonnage ne sont adaptés aux films de marquage que si les coûts de fabrication d'outils (emporte-pièce) peuvent être compensés par un fort tirage.

Avez-vous des questions ? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

 
© 2015 - 2018 eurolaser GmbH. Tous droits réservés.